Der Kontrabass/La Contrebasse

De Patrick Süskind

Theaterfabrik, Düsseldorf (Allemagne)

Il déteste Wagner, refuse de jouer parfois quelques notes par vengeance, trouve les chefs d’orchestre superflus et, se bat, toujours accompagné d´une bièrecontre la déshydratation et sa frustration de vivre avec un orchestre. Le contrebassiste du dernier rang médite, il jure sur lui et sur la vie avec le plus grand de tous les instruments à corde avec lequel il entretient une relation d’amour et de haine. Car cet objet horrible et encombrant est la cause de sa plus grande misère : son amour non partagé pour la chanteuse Sarah qu’il vénère depuis des années. Un amour secret, cela s’entend. Quand il est sur scène, il joue toujours sans fausse note et avec passion, ce qu’elle ne remarque évidemment pas. Si seulement il osait lui parler… 

Oui, et si ce soir durant la première il se levait simplement et qu’il hurlait « Sarah » juste avant que l’orchestre ne commence à jouer ?

La Contrebasse dresse un portrait humoristique, divertissant et empathique d’un citoyen normal, d’un artiste à la grande profondeur d’esprit, très riche en humour et en éclats. Un archet tendu fermement, qui décrit dans un monologue résolu les pulsations et vibrations de la cohabitation (musicale) humaine. 

QQTec
Forststraße 73
40721 Hilden

Entrée :
10 euros en prévente/13 euros sur place

Parking recommandé :
le long de la Forststraße

Accès : 
également aux personnes à mobilité réduite

Restauration pour les spectateurs :
boissons